Pourquoi faire face à vos échecs et à vos angoisses sans manquer de confiance en soi

climbing-2264698_1280

Pourquoi faire face à vos échecs et à vos angoisses sans manquer de confiance en soi

Henry Ford a dit : “Échouer, c’est l’opportunité de recommencer, fort d’une plus grande confiance”

Indépendamment de la définition que vous donnez personnellement à l’échec, sachez bien que ce dernier vous permet de prendre confiance en vous, d’aller de l’avant, et donc d’être heureux.

Parfois, nos angoisses, nos échecs, nos coups durs sont précisément ce dont on a besoin. Si la nature permettait qu’on avance dans la vie sans jamais rencontrer aucun obstacle, cela nous affaiblirait, nous serions semblables à ce papillon trop vite naît à qui la facilité a coupé les ailes.

En effet, voici l’histoire : Un jour, une ouverture apparut dans un cocon. Un homme s’assit et regarda le

papillon naissant se battre pendant des heures pour crever son abri et forcer le petit trou à s’agrandir. Mais bientôt il sembla à l’homme que l’insecte ne progressait plus.

Il était allé aussi loin qu’il avait pu, mais il ne bougeait plus.

Alors l’homme prit une paire de ciseaux et découpa délicatement le cocon pour aider le papillon à sortir. Celui-ci émergea facilement. Mais il avait un corps chétif et ses ailes froissées étaient atrophiées.

“Pas grave, il va se développer” se dit l’homme. Et il continua à regarder le papillon en espérant qu’il déploie ses ailes pour voler.

Mais cela n’arriva jamais. Le papillon passa le reste de sa vie à ramper sur son petit corps, incapable d’utiliser ses ailes rabougries.

Ce que l’homme, dans sa bonté précipitée, n’avait pas compris, c’est que le cocon trop serré est une ruse de la Nature pour forcer le papillon à le percer et à entraîner ses ailes… A cette condition seulement, il peut voler.

Parfois, nos angoisses, nos échecs, nos coups durs sont précisément ce dont on a besoin. Si la nature permettait qu’on avance dans la vie sans jamais rencontrer aucun obstacle, cela nous affaiblirait, nous serions semblables à ce papillon trop vite naît à qui la facilité a coupé les ailes.

La liberté est chèrement acquise… Mais on ne vole pas sans s’entraîner un minimum !

4 raisons qui prouvent que l’échec est positif

  1. L’échec est une nouvelle voie à prendre. Cela vous montre simplement où vous ne devriez pas aller.
  2. L’échec est une chance. C’est une occasion de se réévaluer et d’en sortir plus fort avec un meilleur raisonnement.
  3. L’échec n’est pas fatal. Peu importe à quel point il peut être difficile à surmonter, l’échec vous donne simplement une autre chance de tout réessayer.
  4. L’échec signifie simplement qu’il y a quelque chose à apprendre ou une autre voie à suivre.

7 conseils pour vous aider à réagir en cas d’échec

  1. Prenez l’engagement auprès de vous même ou de vos proches, que VOUS réussirez, coûte que coûte, même si vous devez surmonter d’autres échecs. Car oui, c’est souvent dur de réussir ; c’est beaucoup de travail, mais c’est tellement important !
  2. Prenez confiance en vous. Ce n’est pas parce que vous avez échoué que vous allez échouer à chaque fois. Vous êtes capable !
  3. Débarrassez vous des pensées négatives. Oui, vous avez échoué… Mais vous êtes en bonne santé… Vous pouvez rebondir ! et vous DEVEZ rebondir !!!
  4. Reposez vous. Après un échec, on est souvent très fatigué. Et c’est normal car nos émotions prennent le relais. Prenez quelques heures pour vous : détendez vous, prenez un bon bain, allez vous promener et regardez cette nature… La vie est belle vous savez !
  5. Parlez à votre échec. Regardez vous dans le miroir et dites à la personne que vous regardez qu’elle va réussir ! Vous êtes formidable ! Vous êtes courageux !
  6. Apprenez de vos échecs. Qu’avez vous mal fait pour échouer ? Avez vous vraiment tout fait pour réussir ? Quelle est le point noir ? Notez dans un carnet ce que vous avez mal fait ou pas assez appliqué, pour pouvoir le changer. SI vous ne mettez pas le doigt dessus, vous recommencerez à échouer.
  7. Prenez un carnet et notez un nouvel objectif avec une méthode pour y parvenir. Quelque chose de bien défini et que vous ferez ! Il faut s’y tenir !

10 exemples de réussite après l’échec

Inventeurs

Ces inventeurs ont marqué le monde moderne en faisant fi des tentatives infructueuses et échecs jalonnant leur parcours.

Thomas Edison : Congédié de deux emplois et accablé « d’être trop stupide pour apprendre quoi que ce soit, » celui-ci fit l’invention de l’ampoule électrique contemporaine. Cette invention a été le fruit d’un acharnement  venant à bout de 1 000 tentatives infructueuses.

Orville et Wilbur Wright : Célèbres pionniers américains de l’aviation, ceux-ci ont tour à tour du affronter la maladie durant leur jeunesse, une succession incalculable de prototype échoués et enfin le scepticisme générale face à leur invention et concept révolutionnaire de ce temps.

Entrepreneurs

Ces entrepreneurs, connus à l’échelle internationale, montrent à travers leur histoire, leur faculté à rebondir vis-à-vis des échecs qui ont émaillés leurs parcours.

Henry Ford : sa célèbre entreprise  de voitures américaines, son succès, loin d’être fulgurant, connus cinq fois l’échec de ces entreprises avant de connaitre le succès par Ford Motor Company.

Soichiro Honda: Mr Honda a commencé son parcours professionnel par une succession d’échec et revers cuisant passant du rejet d’un poste d’ingénieur par une période sans emploi, Celui-ci a finalement  rebondi  en créant son propre scooter et encouragé par des voisins, a créer cette société mondialement connu.

Bill Gates: Avant d’être connu comme première fortune mondiale par le succès de Microsoft, celui-ci a débuté son parcours par un abandon de ses études à Harvard, la faillite de sa première entreprise mais bien que son idée de développement de système n’ayant pas fonctionné au début, celui-ci a persisté pour finalement bâtir c’est empire informatique mondial.

Walt Disney: Dans le domaine des films d’animations et parc à thème, Walt Disney commencé par un renvoi d’un poste de rédacteur sous prétexte de manquer d’imagination avant de connaitre une succession de faillites et d’échecs dans des lancements d’entreprises. Il relança dans la création

 

Scientifiques et chercheurs

Considérés comme les plus grands esprits, ceux-ci ce distinguent par les obstacles qui émaille leur parcours, le ridicule dont ils doivent faire face vis-à-vis de leurs pairs et l’animosité de la société vis-à-vis de leur découverte.

Albert Einstein : Identifié à un génie par le commun des mortels, celui-ci à pourtant débuté son existence par un retard dans la parole et la lecture jusqu’à être soupçonné de déficience  mentale.  Acharnement du destin, celui-ci  a d’abord été renvoyé de l’école normale et quelques années après, il a connu un refus de  l’entrée à l’école polytechnique.  Il a fini prix Nobel et a changé le visage de la physique moderne.

Charles Darwin: Connu des contemporains pour ses célèbres travaux scientifiques, celui-ci commença son cursus par l’abandon d’une carrière médicale et qualifié de paresseux et trop rêveur par son père.

Isaac Newton : Ce génie des mathématiques, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est qu’il  n’excellait pas en math à l’école, il a rejoint la ferme familiale sans succès puis s’est  épanoui à l’université de Cambridge.

Socrate : grand philosophe de l’époque classique,  qualifié « d’immoral corrupteur de la jeunesse » et condamné à mort. Suite à cette condamnation, celui-ci a continué son enseignement. Il a du s’empoisonner.

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *